Il y a 40 ans, la lune 


En cette fin de mois, nous allons fêter les 40 ans de la mission Apollo 11. Voilà donc quatre décennies que Neil Armstrong a accompli un petit pas (pour lui) en posant son pied sur le sol de la surface lunaire. Le programme Apollo a été une fantastique aventure Voici tout d’abord en images les moments forts de cette mission, avec bien sûr comme apothéose le 20 juillet :



Bien entendu, l’événement va être de plus en plus médiatisé dans les jours à venir. On voit déjà les publicités de la marque « Omega », seule marque de montre à avoir été portée sur la lune. Mais les médias en parlent également. Ce soir débute sur TSR 2 une série de 4 documentaires consacrés au sujet. Elle s’intitule « Direction les étoiles ». L’Hebdo consacre également une partie de l’édition du 2 juillet à cette commémoration.



Il y a, tout en bas, une petite sélection personnelle de sites, livres et DVD intéressants. Mais je voudrais présenter plus en détail la fabuleuse série de HBO « De la Terre à la lune ».
Tournée il y a déjà 10 ans, cette série nous présente en 12 épisodes une rétrospective du programme Apollo. Toutes les missions y sont passées en revue, mais à chaque fois sous un angle différent. Ainsi, le premier épisode parle de l’avant Apollo (la lutte contre les Soviétiques, le pari de Kennedy et les programmes « Gemini » et « Mercury »). Si le second opus est consacré à la tragédie d’Apollo 1, on retrouve d’autres épisodes qui sont basés sur l’entente entre astronautes d’une même mission, sur la difficile vie des femmes d’astronaute, sur l’équipe qui a construit le LEM (le module lunaire), sur une équipe de TV qui suit la préparation d’Apollo VII ou encore sur les heures difficiles d’Apollo XIII vues par les médias.

Tous les épisodes ne sont pas de qualité égale, mais globalement le niveau est très élevé. Il faut dire que dans l’équipe il y a du lourd. L’idée de faire cette série est venue après le succès d’Apollo XIII et parmi les producteurs on retrouve Ron Howard et Tom Hanks (qui réalise également des épisodes). Les effets spéciaux sont la plupart du temps très bons et la musique vraiment bonne. IL en va de même pour le casting, les décors, le réalisme et l’impression générale qui en ressort. Sans être un spécialiste, on peut en déduire que la série est très bien documentée et nous apprend de nombreuses choses. Elle est donc tout à fait au niveau des autres merveilles de HBO. Je terminerai ce concert de louange en présentant le générique de la série :



Voilà, j’espère poster bientôt ici pour parler de Federer et du 15 Grand Chelem qu’il peut remporter aujourd’hui.

A lire ou voir :
http://blog.dalton.ch/index.php?entry=e ... 005-153531
--->>> Un petit article que j’avais écrit en 2007 à l’occasion des 50 ans de la conquête spatiale. Il y a quelques redondances avec cet article-ci, mais ils se complètent bien je trouve, cet ancien message posant plusieurs questions de fond.

http://www.hq.nasa.gov/office/pao/Histo ... frame.html
--->>> Le site de la NASA consacré au programme Apollo. Il s’agit vraiment d’une référence avec une quantité d’informations tout simplement énorme. Pour chaque mission, une sous-partie permet de mieux connaître l’équipage, les objectifs, les équipes, voir de nombreuses images etc. On pourrait y passer des heures ! (en Anglais)

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
--->>> Un magnifique site encore en construction mais déjà très complet. Une mine d’or pour tout ce qui concerne cette épopée

http://pagesperso-orange.fr/alexandre.schwenck/
--->>> Un autre site très intéressant sur le programme Apollo

BRUNIER, Serge, Une Odyssée de l’espace, Paris : Bordas, 2000.
--->>> Un magnifique livre avec une partie consacrée à la conquête lunaire. De nombreuses explications et de magnifiques images en grand format

DUCROCQ, Albert (dir.), Notre nouveau monde la lune, Science et Avenir, 1969.
--->>> Un livre sorti à l’occasion du premier homme sur la lune. C’est vieux, mais assez sympathique

De la Terre à la lune
--->>> La série dont j’ai parlé plus haut. 12 épisodes d’une heure environ. Le film Apollo 13 (lequel a inspiré la série) mérite également le détour

PS : en bonus, pour les anglophones, les véritables dialogues de la mission Apollo 11 : http://www.blogjam.com/neil_armstrong/


[ 2 Commentaires ] ( ( 39 vues ) )   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1045 )
50 ans d'aventure spatiale 
Il y a exactement 50 ans et un jour, l’URSS se glorifiait d’une immense percée dans l’histoire de l’humanité : l’envoi dans l’espace de Spoutnik 1. Cette petite sonde, tout juste bonne à émettre un « bip » régulier a détaché l’homme de sa terre natale, préfigurant l’envoi d’être vivants, pour atteindre une premier climax en 1962, lorsque l’URSS, encore une fois, a procédé au premier vol spatial habité par un être humain. Le contexte de la guerre froide a dopé la recherche spatiale et la grande aventure de la conquête lunaire a été lancée. Une très belle série de HBO, From the Earth to the Moon, illustre bien cette aventure technique et humaine. Mais pour en arriver là, il aura fallu que les USA se lancent un défi, et c’est le président Kennedy qui l’a fait, lors d’un discours resté célèbre :


Le site: http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/index1.htm illustre bien l’épopée qu’on vécu les hommes qui ont participé au programme Apollo. Mais de nos jours, plusieurs questions se posent…

Est-ce que les milliards dépensés de part et d’autre de l’Atlantique ont-ils été « utiles » ? Est-ce que cette course à la lune a été guidée uniquement par des raisons géopolitiques ? Faut-il y retourner ?

Certes, le programme Apollo a coûté, en son temps, plus de 10 milliards de dollar. Cette somme faramineuse a cependant été un investissement incroyable pour l’humanité. Les défis techniques qu’ont du affronter les ingénieurs de l’époque ont permis à la science de faire un bond en avant très important. Les pacemakers, satellites GPS, météo, de télécommunications etc., une multitude d’outils et appareils ont été créés dans le cadre du programme Apollo. Il est probable que de nos jours, beaucoup de ces découvertes auraient été faites sans la course à la lune, mais il est indubitable que la recherche a bénéficié de cet objectif.

L’homme a toujours eu soif d’inconnu et de nouveaux horizons. La découverte, par hasard, des Amériques a certes été déclanchée par des facteurs économiques, mais la part d’aventure n’est pas inexistante. De l’exploration des pôles, à celle de l’Afrique par Livingstone, en passant par la conquête des sommets alpins et les fosses marines, l’homme a manifesté son besoin de découvrir de nouvelles contrées, de repousser toujours plus loin la « terra incognita ». L’exploration spatiale se situe dans ce contexte. Il est tout à fait naturel que l’homme veuille étendre sa présence aux immensités spatiales. A force de toujours vouloir aller « Beyond the Horizon », on se retrouve à dépasser cet horizon et de quitter notre petite sphère bleue.

Etant une poussière d’étoile, au propre comme au figuré, l’homme retourne naturellement vers les cieux, et quel que soit le prix à payer. L’émergence de pays asiatiques dans la conquête de l’espace est très réjouissante. Une nouvelle impulsion ne peut qu’être bénéfique pour le progrès scientifique. Dépenser de l’argent dans cette recherche est rentable, mais améliore véritablement la vie sur terre, même s’il faut attendre plusieurs années avant que les retombées se fassent ressentir.

Puisse l’anniversaire du premier vol spatial nous rappeler que nous venons de l’espace. Tout en ayant les pieds sur terre, il n’est pas bête de rêver aux étendues glaciales et silencieuses de l’univers. Notre futur est bien là…



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 988 )
L'or des Thraces 
Superbe exposition!

L'antikenmuseum de Bâle accueil en ce moment même une exposition consacrée aux merveilles archéologiques de la Thrace, située en Bulgarie actuelle. Du néolothique jusqu'à la domination romaine, de nombreux objets du pays des Odryses figurent dans cette exposition. Nombreux sont ceux qui viennent de la fameuse "vallée des rois
Thraces". Il s'agit d'une vallée où, un peu comme la vallée des rois égyptienne, de nombreuses sépultures de rois sont enterrées. C'est ainsi que cette vallée est parsemée de monticules artificiels renfermant des tombes. Malheureusement, l'archéologue officiel de la Bulgarie ne ferait pas vraiment son travail et ressemblerait plus à un pillard qu'à un véritable scientifique.



Parmi les merveilles de cette exposition, de nombreux objets en or sont présents. Certains sont d'un raffinement extrêmes et très détaillés. La pureté de l'or est d'ailleurs très impressionnante.

Cette exposition vaut vraiment le coup d'oeil et devrait ravir à la fois les amateurs et les éclairés.

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 987 )
11 septembre- retour sur un événement surestimé 
Il y a de cela 2 jours, les USA commémoraient les 5 ans des attentats du 11 septembre.

Mais ici aussi, nous avons été gavés par des retrospectives, des reportages à New-York ou encore par des témoignages. La grande question de ce dernier lundi était: "Et vous, que faisiez-vous le 11 septembre?"

Il faut reconnaître que les esprits ont été très marqués par cet événement. Tout le monde ou presque se souvient en effet de ce qu'il faisait le jour là. D'un côté, quoi de plus normal que voir des avions se jeter sur des tours, entraînant par là des milliers de morts, choque et marque les consciences.

Ce qui l'est un peu moins, c'est la promptitude qu'on eu les médias et certains pseudo-spécialistes à élever le 11 septembre au rang d'événement historique majeur. Si l'on regarde de plus près les conséquences de ces attentats, rien de bien nouveau n'en ressort.

Les attentats existaient bien avant cette date, les détournement d'avions se comptent par dizaines. En soi, attenter à la vie de civils de cette manière, ce terrorisme malsain n'était pas une nouveauté du 11 septembre. Non, ce qui caractérise vraiment ces attaques, ce sont l'ampleur de la catastrophe et le fait que le territoire américain a été directement touché (ce qui permet de rapprocher ce triste jour à l'attaque de Pearl Harbour).

D'un point de vue géopolitique non plus la face du monde n'a pas été changée. Il y a toujours une superpuissance à la politique étrangère très interventionniste. La différence vient peut être que cette puissance s'est vue légitimée dans son action par les attentats et que dès lors elle s'est permise d'aller plus loin.

Certains me diraient que maintenant leur vie est différente. Certes, mais les survivants de la peste avaient en leur temps aussi vécu des périodes de changements. Et il ne faut pas se leurrer, à part des désagréments dans les aéroports, la vie d'un Européen moyen n'a en rien changé.

Donc oui, le 11 septembre est un événement historique important (très important pour l'histoire des USA), mais non, il n'a pas été le début d'une ère nouvelle. La dernière grande date historique, celle qui a véritablement eu une impact profonde sur l'histoire du monde, remonte à 1989 et la chute du mur de Berlin.

JFK

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 970 )