Téméraire- Naomi Novik 
Présentation des livres

Début du XIXe siècle, Angleterre et France napoléonienne s'affrontent. Mais, dans ce monde, les dragons existent et constituent des forces aériennes pour chacune de ces puissances.

Lors d'une prise d'un navire français, le capitaine de frégate Will Laurence met la main sur un oeuf de dragon. Cependant, ce dernier éclot en mer et le jeune dragon accepte de ce faire arnacher par Laurence. Il devra dès lors devenir son "compagnon" et entreprendre une formation afin d'intégrer les aerial corps.

Le premier tome raconte ce début d'amitié entre l'homme et le dragon, sa formation et les premiers combats contre la France. Il y a beaucoup de détails sur leurs petites habitudes (parfois un peu lourds, on a compris qu'ils mangent beaucoup). Dans les tomes suivants, les deux héros vont passablement voyager avec leur équipage, allant jusqu'en Chine par exemple. Tout au long de leurs aventures, ils rencontreront une multitude de dragons différents.


Mon avis

J'ai lu les 4 tomes traduits de cette série et attend avec impatience la suite. J'en suis le premier surpris, mais j'ai beaucoup aimé ces petits livres.

L'idée, tout d'abord est originale: faire de la fantasy dans un cadre historique précis. Il est amusant de voir un monde ayant existé, mais avec la présence de nombreux dragons, de nombreuses races et toute une organisation autour. Ces dragons armés me font d'ailleurs penser à la Royal Airforce pendant la 2e Guerre, lorsqu'elle faisait face à l'invasion allemande. L'histoire est en plus intégrée à des événements réels (Trafalgar, bataille de Iéna), revisitant la vraie histoire en intégrant cet élément dragonesque. Et ça j'ai trouvé vraiment sympa.

Moins positif, je trouve des éléments un peu énervants, comme par exemple le côté très coincé de Laurence, ou parfois les remarques un peu gamines de Téméraire (certes, c'est un jeune dragon, mais cela ne colle pas à l'intelligence qu'il est censé avoir). Certains dialogues sont parfois dans le même acabit.

Néanmoins, la lecture reste sympathique, originale et assez légère. Leurs aventures sont assez agréables, malgré quelques longueurs et cela constitue à mes yeux un bon divertissement. Même s'il ne s'agit pas d'une toute grande fantasy, bien au contraire, j'aime bien.

Et enfin, il y a des dragons partout! Des races différentes, certains crachant du feu, d'autres de l'acide, des petits dragons rapides, d'autres bien plus énormes, des races très rares etc. Et c'est vraiment sympa de les voir intégrés à la vie humaine, variant selon les nations.


Pour info, ce message est une copie du post que j'ai créé sur le forum des lecteurs à l'adresse: http://livrebd.forumactif.com/heroic-fa ... -t2418.htm

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 2.9 / 1150 )
Diaspora Oratorio 



Diaspora oratorio, composé par Bear McCreary, BO de Battlestar Galactica saison 4

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1169 )
Journée au Mt-Fort: 21 août 2009  
Le 21 août, c'est dans le cadre d'une journée avec le Versatile 13* que je suis monté au Mt-Fort.

Le golden-club 13* est un regroupement amical d'entrepreneurs et chefs d'entreprises qui versent chaque année de l'argent pour soutenir le BB13*. Ils se rencontrent également lors de journées récréatives. Cet été, la journée a été organisée à Nendaz avec le lever de soleil au sommet du Mt-Fort, le déjeuner aux gentianes, quelques apéros à l'alpage et le dîner "en haut à" Combatzeline (orthographe incertaine).

Voici quelques images de cette journée très agréables, où nous avons beaucoup joué, mais également bien bu et bien mangé. Inutile de préciser que le lever de soleil à 3330 mètres est magnifique, bien qu'il fasse assez froid...













[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1108 )
Journée au Mt-Fort: 4 août 2009 
Pour l'anniversaire de maman, et à l'occasion d'une journée de réduction sur les remontées mécaniques, nous sommes montés sur le glacier du Mt-Fort. Malgré le temps maussade, ce fut une journée sympathique et j'y ai rapporté un certain nombre de photos.

En vrac, on y voit le départ depuis Verbier, la montée aux gentianes, le sommet du Mt-Fort et la vue sur les alpes, la descente sur Tortin et Siviez.





Plus de photos sont disponibles à l'adresse: http://www.dalton.ch/photos/



Dans une 2e partie, je mettrai en ligne quelques clichés pris lors de la journée organisée par le Golden Club 13*. Nous étions montés voir le lever du soleil depuis cet endroit. A ne pas rater donc...

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1126 )
Le dernier rayon du Soleil- Guy Gavriel Kay 
Résumé
Dans un monde nordique imaginaire, nous suivons plusieurs personnages issus de peuples différents, peuples rivaux. Les Erlings sont réputés pour mener des raids depuis leurs navires contre les Anglcyns, eux-mêmes en délicatesse avec les Cyngaëls. Le quatrième de couverture n’explique pas du tout la trame de l’histoire. Difficile de le faire en fait. Il s’agit plus de l’évocation de vies dans ces différents peuples. Ces personnages se rencontreront pour des raisons personnelles voulues ou non (le hasard, la vengeance, la recherche de la gloire etc.)

Mon avis

Ce livre tranche fondamentalement avec le dernier cycle de fantasy que j’avais lu (l’Assassin royal). On retrouve un monde nordique très réaliste. Honnêtement, en quelques descriptions et surtout de par les actes des différents personnages, on s’imprègne très vite dans le monde qu’a recréé l’auteur. J’ai lu comme commentaire sur ses autres œuvres qu’il avait fait de même dans un autre livre pour le monde byzantin. En gros, il créée un monde imaginaire, mais en se basant sur notre histoire. Dans le cas présent, on ressent les influences vikings, danoises ou anglo-saxonnes et vraiment j’ai eu l’impression de vivre dans ce monde. A ce niveau, c’est vraiment génial.

Dans le même ordre d’idée, on s’imprègne encore plus dans le monde par la description des personnages secondaires. Si un personnage apparaît dans une seule scène, l’auteur nous parle parfois de son enfance ou de sa vie après l’événement qu’il vit dans le cadre de l’histoire. Cela donne un sentiment étrange car tandis que l’histoire est loin d’être finie, on sait ce qu’il advient d’un meunier des années après ou des déboires d’une jeune femme. Sentiment étrange aussi parce que ce procédé montre bien que la vie est courte, brève, parfois dérisoire. Mais indéniablement un plus pour la profondeur du monde.

En fait, il n’y a dans ce livre pas de quête du bien contre le mal avec en trame une quête ou une mission de la plus grande importance à accomplir. On retrouve ici différents focus sur la vie de plusieurs personnages dans les différentes nations. Pas de super héros donc, mais des paysans, des rois, des raiders… Cela dresse un tableau très réaliste, parfois un peu rebutant, mais vraiment passionnant.

Il y a peu de magie, mais utilisée à bon escient, à nouveau en rapport avec la mythologie et les contes populaires. Les personnages, s’ils auraient pu être encore plus travaillés, sont intéressants. Je le répète, pas de super héros, mais des gens plus ou moins normaux, avec leurs tares, leurs qualités, leur passé etc. Il y a des passages assez violents, un ton assez direct, mais cela reflète bien ce qui se passerait dans un tel monde.

Pour finir avec les éloges, je veux juste signaler que l’auteur a étudié la philo, qu’il a travaillé avec Christopher Tolkien à l’édition du Silmarillion ou des History of Middle Earth (je sais plus exactement). Globalement, son érudition s’en ressent et je n’ai pas été surpris de voir dans les remerciements à la fin du bouquin des références à des aides sur les cultures dont il s’est inspiré (des rites vikings au rôle de la femme dans cette société). Félicitations à lui pour avoir réussi à étudier des civilisations anciennes et d’en avoir pris des éléments intéressants pour créer un monde imaginaire, mais pas totalement inconnu. Personnellement (mais c’est l’historien qui parle), j’ai vraiment pris mon pied en lisant un livre d’un tel réalisme.

Dans le domaine des points faibles, je signale tout d’abord la difficulté des noms. Il est difficile au début de se rappeler qui est qui, mais avec le temps (et avec une page d’explications comme dans une pièce de théâtre), on s’y fait. Ceci dit, c’est normal vu l’exotisme des sonorités. Si j’ai souligné le réalisme de cette œuvre, c’est peut-être aussi un petit défaut. En effet, les différentes histoires ne se rejoignent que tardivement et on ne sait parfois pas vraiment où l’auteur va en venir. Il n’y a pas de combat final qui s’annonce et parfois on peut avoir l’impression de ne lire que des évocations de la vie nordique, sans réel fil rouge. L’histoire en devient parfois longuette (bien qu’en un seul tome).

En conclusion, je ne sais pas si je peux dire qu’il s’agit un peu d’un Germinal de la fantasy pour la qualité des descriptions, le réalisme du monde et les autres arguments évoqués plus haut. Mais, vous l’aurez compris, j’ai vraiment été impressionné par la manière dont on arrive si bien à imaginer un monde. Mais il s’agit vraiment d’une superbe fresque de fantasy nordique. Bien loin du manichéisme, Guy Gavriel Kay nous gratifie d’un livre intéressant, intelligent même mais un peu atypique.

PS : je suppose que tout le monde n’aimerait pas ce livre, donc si un jour vous le lisez, je serais ravi de lire votre avis.

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1123 )
Joyeux anniversaire maman 
Avec quelques jours de retard



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1056 )
AMATEUR- Lasse Gjertsen 
Juste magnifique et incroyable!



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 69 )
Le tour en Valais 
Tous en Valais demain pour l'arrivée à Verbier!



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1263 )
Il y a 40 ans, la lune 


En cette fin de mois, nous allons fêter les 40 ans de la mission Apollo 11. Voilà donc quatre décennies que Neil Armstrong a accompli un petit pas (pour lui) en posant son pied sur le sol de la surface lunaire. Le programme Apollo a été une fantastique aventure Voici tout d’abord en images les moments forts de cette mission, avec bien sûr comme apothéose le 20 juillet :



Bien entendu, l’événement va être de plus en plus médiatisé dans les jours à venir. On voit déjà les publicités de la marque « Omega », seule marque de montre à avoir été portée sur la lune. Mais les médias en parlent également. Ce soir débute sur TSR 2 une série de 4 documentaires consacrés au sujet. Elle s’intitule « Direction les étoiles ». L’Hebdo consacre également une partie de l’édition du 2 juillet à cette commémoration.



Il y a, tout en bas, une petite sélection personnelle de sites, livres et DVD intéressants. Mais je voudrais présenter plus en détail la fabuleuse série de HBO « De la Terre à la lune ».
Tournée il y a déjà 10 ans, cette série nous présente en 12 épisodes une rétrospective du programme Apollo. Toutes les missions y sont passées en revue, mais à chaque fois sous un angle différent. Ainsi, le premier épisode parle de l’avant Apollo (la lutte contre les Soviétiques, le pari de Kennedy et les programmes « Gemini » et « Mercury »). Si le second opus est consacré à la tragédie d’Apollo 1, on retrouve d’autres épisodes qui sont basés sur l’entente entre astronautes d’une même mission, sur la difficile vie des femmes d’astronaute, sur l’équipe qui a construit le LEM (le module lunaire), sur une équipe de TV qui suit la préparation d’Apollo VII ou encore sur les heures difficiles d’Apollo XIII vues par les médias.

Tous les épisodes ne sont pas de qualité égale, mais globalement le niveau est très élevé. Il faut dire que dans l’équipe il y a du lourd. L’idée de faire cette série est venue après le succès d’Apollo XIII et parmi les producteurs on retrouve Ron Howard et Tom Hanks (qui réalise également des épisodes). Les effets spéciaux sont la plupart du temps très bons et la musique vraiment bonne. IL en va de même pour le casting, les décors, le réalisme et l’impression générale qui en ressort. Sans être un spécialiste, on peut en déduire que la série est très bien documentée et nous apprend de nombreuses choses. Elle est donc tout à fait au niveau des autres merveilles de HBO. Je terminerai ce concert de louange en présentant le générique de la série :



Voilà, j’espère poster bientôt ici pour parler de Federer et du 15 Grand Chelem qu’il peut remporter aujourd’hui.

A lire ou voir :
http://blog.dalton.ch/index.php?entry=e ... 005-153531
--->>> Un petit article que j’avais écrit en 2007 à l’occasion des 50 ans de la conquête spatiale. Il y a quelques redondances avec cet article-ci, mais ils se complètent bien je trouve, cet ancien message posant plusieurs questions de fond.

http://www.hq.nasa.gov/office/pao/Histo ... frame.html
--->>> Le site de la NASA consacré au programme Apollo. Il s’agit vraiment d’une référence avec une quantité d’informations tout simplement énorme. Pour chaque mission, une sous-partie permet de mieux connaître l’équipage, les objectifs, les équipes, voir de nombreuses images etc. On pourrait y passer des heures ! (en Anglais)

http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/
--->>> Un magnifique site encore en construction mais déjà très complet. Une mine d’or pour tout ce qui concerne cette épopée

http://pagesperso-orange.fr/alexandre.schwenck/
--->>> Un autre site très intéressant sur le programme Apollo

BRUNIER, Serge, Une Odyssée de l’espace, Paris : Bordas, 2000.
--->>> Un magnifique livre avec une partie consacrée à la conquête lunaire. De nombreuses explications et de magnifiques images en grand format

DUCROCQ, Albert (dir.), Notre nouveau monde la lune, Science et Avenir, 1969.
--->>> Un livre sorti à l’occasion du premier homme sur la lune. C’est vieux, mais assez sympathique

De la Terre à la lune
--->>> La série dont j’ai parlé plus haut. 12 épisodes d’une heure environ. Le film Apollo 13 (lequel a inspiré la série) mérite également le détour

PS : en bonus, pour les anglophones, les véritables dialogues de la mission Apollo 11 : http://www.blogjam.com/neil_armstrong/


[ 2 Commentaires ] ( ( 39 vues ) )   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1045 )
Quand l'appétit va.... 
Parmi les personnes qui viennent visiter ce site de temps en temps, il y a très certainement un certain nombre d'amateurs de bons repas (et c'est très bien).

Voici pour ces jeunes et moins jeunes gourmands quelques images qui, je l'espère, les mettront un peu en appétit. D'avance, désolé pour la mauvaise qualité des images et le manque total de présentation de ces divers plats.

Pour commencer, voilà un petit souper "cuisiné" en vitesse à genève: un steak haché



Bien entendu, cette viande, bien que loin d'être dég', ne vaut pas un bon médaillon de cerf...



Aussi dans la gamme des bonnes viandes, mais avec la quantité en plus, une entrecôte de boeuf que je venais de mettre griller



Mais, ma "spécialité" reste sans contestations possibles le lapin à la moutarde (ici une image de la première tentative)



Histoire de varier un peu les plaisir, il faut parfois s'essayer, sans recette, à cuisiner des plats plus exotiques. Ici, du poulet façon asiatique




Enfin, pour terminer cette première série d'images, voici en exclusivité la préparation des gambas réalisée l'été dernier.





Et, en bonus, des vidéos du cuisinier en pleine action!




Bon appétit!


[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1108 )

Précédent Suivant