Vendanges 07 
Voici une petite image, à défaut de texte intéressant, pour mettre à jour le blog.

Elle a été prise lors des vendanges de l'Humagne rouge, au coteau d'Ardon.



Une galerie complète est disponible ici.

[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1007 )
Yann Lambiel- Revue de presse 
Yann Lambiel, invité par 20 minutes.




[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1313 )
Schtroumpf vert et vert schtroumpf: les tristes agissements "politiques" qui ébranlent notre pays 
Il fallait s’y attendre, la journée a été chaude, aujourd’hui à Berne. Que puis-je dire, sinon déplorer la conduite tant de la gauche que de la droite ? Des années de politique suisse sont effacées par des comportements indignes de ce que je considère comme la meilleure démocratie du monde. Les clivages partisans entre gauche et droite ont pris le dessus sur une forme de politique consensuelle, critiquable certes, mais bien plus efficace et digne que les affrontements auxquelles nous sommes confrontés dans cette campagne.

Revenons sur les aberrations à la base de cette journée. Je le dis sans détour, l’UDC est responsable de ce qui est arrivé cet après-midi. Quiconque me connaît connaîtra également mon avis très négatif sur le parti agrarien. Mais je pense être totalement lucide sur les origines de la manifestation organisée par l’UDC. Le climat politique est actuellement tellement exécrable qu’il était parfaitement prévisible que des affrontements éclatent si une contre-manifestation était mise sur pied. Je me demande vraiment pourquoi l’UDC a organisé cette journée ? Quels sont les arguments qui l’ont poussé à vouloir réunir ses sympathisants dans la ville fédérale ? A mon avis, les dirigeants de l’UDC étaient tout à fait conscients des risques liés à une telle manifestation et ils SAVAIENT, mais aussi ESPERAIENT que les événements dégénèrent. Quoi de mieux en campagne électorale ? Je suis prêt à parier que les médias seront pleins de remarques de membres de ce parti jouant les vierges effarouchées, et ce dès ce soir. Quelle aubaine pour l’UDC ! Pouvoir se plaindre et critiquer la gauche (ou la gausce comme diraient certains imbéciles bornés et ignorants de l’histoire), tout en passant pour la victime de trouble que ce parti dont le parti en est l’auteur volontaire. Stratèges de l’UDC, vous êtes malins et vous avez obtenus ce que vous vouliez. J’espère que cela ne vous servira pas dans les urnes, car des agissements pareils, sous-tendant une manière ignoble de faire de la politique, sont totalement indignes de pratiques démocratiques intelligentes et respectueuses de notre tradition politique.

Cette colère ne s’adresse pas qu’à ces tristes sirs. En effet, comment peut-on tomber dans le piège tendu par l’UDC ? Que vous soyez contre leurs agissements, très bien, mais par pitié ne rentrez pas dans leur jeu ! A nouveau, il était prévisible que des casseurs profitent de cette contre-manifestation pour venir sévir. Le risque de leur présence était grand, on pouvait s’y attendre. Et, si débordements il y a, ces quelques écervelés cagoulés seront mis en exergue par l’UDC pour symboliser tous leurs opposants. Bien joué ! Non seulement vous offrez un défouloir à des casseurs (qui soit dit en passant n’ont sûrement aucune opinion politique arrêtée sur ce qui nous occupe) mais en plus vous faites le jeu de l’UDC !!! Comment peut-on être aussi bêtes ?

C’est vraiment déprimant… J’aimerais beaucoup montrer l’inefficacité des actions entreprises contre Blocher and Co, j’aimerais montrer la manière toute simple qu’ont certains politiciens de l’UDC de lier futilement la gauche en général à quelques casseurs apolitiques, tout en se targuant de représenter l’ordre et la sécurité. Mais à quoi bon ? Gauche et droite se chamaillent au travers de gamineries qui prêteraient à rire, si elles n’étaient hélas pas autant néfastes à notre pays. Vous êtes les moutons noirs de la politique suisse, et malheureusement vos actions simplistes et votre argumentaire digne du dernier Walt Disney font mouche et entraînent dans votre sillage nombre d’électeurs.

Les opposants à cette chute dans les abîmes intellectuels sont pourtant nombreux, mais beaucoup sont ceux qui ne vont même pas voter. Les partis du centre/centre-droite ont toutes les cartes en main pour retrouver un peu de leur superbe. Mais il faut qu’ils agissent et qu’ils osent enfin se démarquer des autres (n’est-ce pas messieurs les radicaux, vous qui êtes restés bien trop longtemps à la botte de Blocher). Rappelez-nous les vertus d’une politique centriste, pas celle critiquée à tort par la gauche et la droite (qui croient posséder la vérité absolue), mais cette politique qui a la sagesse de soutenir les propositions qui sont véritablement bénéfiques pour notre pays. Etre toujours de droite ou de gauche est une aberration intellectuelle. En effet, c’est postuler qu’une vision de la politique est meilleure que l’autre. Mais la réalité est bien plus complexe. Il arrive que la gauche ait raison, alors que la fois suivant c’est la droite qui est dans son droit (sans mauvais jeu de mot). Le juste milieu, voilà ce qu’il faut ! Aristote l’avait très bien compris, 300 ans avant notre ère. Malheureusement, nombre de politiciens n’ont pas lu ce penseur génial, et leur lectures se limitent aux communiqués et « programmes » de leurs partis respectifs.

Que ceux qui veulent se moquer du centre le fassent. Leurs arguments sont aussi élevés que leur QI. Voter et mener une politique de centre, ce n’est pas être victime d’un manque de caractère pathologique, c’est avoir la sagesse et le courage de soutenir les solutions qui semblent raisonnablement les meilleurs, de choisir selon ses convictions. Et là, il n’y pas de moutons noirs puisqu’il n’y a même plus de moutons totalement inféodés aux mots d’ordre de leur idéologie. Moi aussi je me moque des gens…je me moque de tous ces jeunes qui sont totalement prisonniers de leurs partis, de ces jeunes gauchistes qui pestent contre des notions qu’ils ne comprennent pas (la mondialisation, la lutte des classes…), je me moque de ces jeunes conservateurs dont le jugement critique a été annihilé, ces Grégory Logean, Alexandre Cipolla et consorts qui semblent n’être jamais sortis du Valais. Ils disent s’engager pour leur pays, mais ils ne le connaissent pas. Ignorer notre diversité culturelle, notre histoire et le fondement de notre nation, ça n’est pas servir son pays, bien au contraire. Restez dans votre désert et, comme le déclare si bien votre slogan « utilisez votre tête », peut-être cela vous fera-t-il ouvrir les yeux… en attendant la sortie de l’Histoire suisse pour les nuls ;)


Bref, que les agitateurs de gauche et de droite continuent à faire les gamins et à mépriser le centre. Je suis beaucoup trop intelligent pour être un UDC, mais je suis également trop réaliste pour être socialiste…alors donc voilà, je fais partie des rares personnes qui soutiennent encore le centre. Mais comme disait Mill, « autant être un Socrate insatisfait qu’un porc satisfait ». A bon entendeur…



[ 5 Commentaires ] ( ( 68 vues ) )   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 2.9 / 1157 )
50 ans d'aventure spatiale 
Il y a exactement 50 ans et un jour, l’URSS se glorifiait d’une immense percée dans l’histoire de l’humanité : l’envoi dans l’espace de Spoutnik 1. Cette petite sonde, tout juste bonne à émettre un « bip » régulier a détaché l’homme de sa terre natale, préfigurant l’envoi d’être vivants, pour atteindre une premier climax en 1962, lorsque l’URSS, encore une fois, a procédé au premier vol spatial habité par un être humain. Le contexte de la guerre froide a dopé la recherche spatiale et la grande aventure de la conquête lunaire a été lancée. Une très belle série de HBO, From the Earth to the Moon, illustre bien cette aventure technique et humaine. Mais pour en arriver là, il aura fallu que les USA se lancent un défi, et c’est le président Kennedy qui l’a fait, lors d’un discours resté célèbre :


Le site: http://www.de-la-terre-a-la-lune.com/index1.htm illustre bien l’épopée qu’on vécu les hommes qui ont participé au programme Apollo. Mais de nos jours, plusieurs questions se posent…

Est-ce que les milliards dépensés de part et d’autre de l’Atlantique ont-ils été « utiles » ? Est-ce que cette course à la lune a été guidée uniquement par des raisons géopolitiques ? Faut-il y retourner ?

Certes, le programme Apollo a coûté, en son temps, plus de 10 milliards de dollar. Cette somme faramineuse a cependant été un investissement incroyable pour l’humanité. Les défis techniques qu’ont du affronter les ingénieurs de l’époque ont permis à la science de faire un bond en avant très important. Les pacemakers, satellites GPS, météo, de télécommunications etc., une multitude d’outils et appareils ont été créés dans le cadre du programme Apollo. Il est probable que de nos jours, beaucoup de ces découvertes auraient été faites sans la course à la lune, mais il est indubitable que la recherche a bénéficié de cet objectif.

L’homme a toujours eu soif d’inconnu et de nouveaux horizons. La découverte, par hasard, des Amériques a certes été déclanchée par des facteurs économiques, mais la part d’aventure n’est pas inexistante. De l’exploration des pôles, à celle de l’Afrique par Livingstone, en passant par la conquête des sommets alpins et les fosses marines, l’homme a manifesté son besoin de découvrir de nouvelles contrées, de repousser toujours plus loin la « terra incognita ». L’exploration spatiale se situe dans ce contexte. Il est tout à fait naturel que l’homme veuille étendre sa présence aux immensités spatiales. A force de toujours vouloir aller « Beyond the Horizon », on se retrouve à dépasser cet horizon et de quitter notre petite sphère bleue.

Etant une poussière d’étoile, au propre comme au figuré, l’homme retourne naturellement vers les cieux, et quel que soit le prix à payer. L’émergence de pays asiatiques dans la conquête de l’espace est très réjouissante. Une nouvelle impulsion ne peut qu’être bénéfique pour le progrès scientifique. Dépenser de l’argent dans cette recherche est rentable, mais améliore véritablement la vie sur terre, même s’il faut attendre plusieurs années avant que les retombées se fassent ressentir.

Puisse l’anniversaire du premier vol spatial nous rappeler que nous venons de l’espace. Tout en ayant les pieds sur terre, il n’est pas bête de rêver aux étendues glaciales et silencieuses de l’univers. Notre futur est bien là…



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 988 )
Maguy- The movie 
Tout le monde connaît la cultissime série "Maguy". Et bien sachez qu'une grande entreprise cinématographique des USA a adapté cette sitcom. Voici donc Maguy: le film!




[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1022 )
Rentrée universitaire, succès musicaux et nouveau petit cousin 
Cet automne démarre en trombe ! La rentrée a eu lieu le 18 septembre (nouveau calendrier « unifié » en Suisse…enfin presque). Les choses sérieuses recommencent, avec une première année de Master qui s’annonce intéressante, mais difficile. Ayant eu tous les cours, j’ai dû renoncer à un séminaire, ne parlant ni le Portugais ni l’Espagnol, et j’ai bien vite remplacé l’épigraphie latine (beurk, malgré la sympathie du prof) par de la paléographie française. Les exigences sont clairement un niveau en dessus du Bachelor, je suis surpris de cette différence. A propos du Bachelor, j’espère le recevoir bientôt, mais 6 crédits ne m’ont pas encore été « donnés ». Même si les PV d’examens sont publiés, d’un commun accord avec le service des examens, j’ai bon espoir de d’obtenir le diplôme prochainement, afin de ne pas me retarder dans mon Master.

Musicalement, la saison 2007-2008 a commencé dune manière idéale avec une nouvelle victoire avec les Dalton à Langenthal, le week end avant la rentrée. Malgré la difficulté extrême du morceau que nous avions choisi, notre prestation s’est déroulée au mieux et nous obtenons la victoire avec une confortable avance. La semaine suivante, le BB 13* se rendait à Lucerne pour le traditionnel « Swiss Open ». Et, après 4 ans d’attente, nous renouons enfin avec la victoire à ce concours. Troisième le matin sur une pièce imposée, nous écrasons la concurrence l’après-midi avec pas moins de 10 points d’avances sur les deuxièmes. Au total, nous finissons premiers avec 7 points d’avance sur le deuxième. Nous jouions à cette occasion la Pie voleuse de Rossini et la grande marche de Tannhäuser de Wagner. Ce fut un beau succès, nous avons été très applaudis, et cela nous lance magnifiquement la saison à venir. Dire que nous nous plaignions du temps qu’il avait fallu attendre avant cette victoire, alors que notre dernière première place remontait…au dernier concours qui s’est déroulé en Suisse.

Enfin, dernière bonne nouvelle, j’ai un nouveau petit cousin, Alexis, depuis mardi matin à 2h !

Bref, promis, je me remets à écrire à nouveau sur ce blog, mais il me faut aller chercher des idées pour un travail à Stef.

Cordialement
JFK



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1008 )
2 souvenirs sympathiques... 
Centenaire de la Concordia en mai 2007. Toute l'équipe (ou presque, il manquait Jo) du Jo and Jo's Guinness Bar. De gauche à droite, Joël, Sévrine, Stéphane, Us, Jess et moi.




Mariage de Stéphanie et Nicolas Rey en septembre 2007. Quelques participants à la raclette (moins Stéph' qui prenait la photo). On prend les mêmes, ou presque, et on recommence avec, de gauche à droite: Us, moi, Sévrine, Stéphane, Gilles, Joël et et Mathieu.



[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1010 )
Starwars Celebration Europe 
Voilà 30 ans que le premier Film Starwars (Episode IV: A New hope) est sorti au cinéma. Tout le monde connaît le succès immense de ce film ainsi que de ses suites. De nos jours, le phénomène Starwars a conquis des millions de personnes et "pèse" plusieurs milliards de dollars. Bien entendu, plusieurs fêtes ont été organisées pour fêter cet événement. La Starwars Celebration Europe était la manifestation organisée par LucasFilm à Londres.

Du 13 au 15 juillet, des milliers de visiteurs ont pu profiter de cette grande fête. Avec Stéphane et Cédric, nous avons flâné durant ces quelques jours au travers des nombreux stands présents, parmi les Stormtroopers et les jedi.

Car oui, toute cette organisation était d'abord basée sur l'argent et le merchandising. Des dizaines de stands vendaient moult objets, figurines T-shirt, livres, dessins etc. Tout était très cher, et consacré aux collectionneur prêts à débourser de fortes sommes. Imaginez que pour avoir un autographe de Mark Hamill, il fallait débourser 80 livres sterling!

Mais cette convention a aussi été l'occasion de voir de nombreux fan en costumes, comme par exemple une copie assez incroyable d'Obiwan Kenobi.

Plusieurs activités étaient en outre organisées. Les plus intéressantes étaient sans conteste les rencontres avec des membres du casting ou de l'équipe technique. La palme revient à Ian Mcdarmid, acteur tout à fait flegmatique et très drôle. Il m'a beaucoup plus impressionné que Mark Hammil, acteur à la carrière par ailleurs médiocre. Les différentes conférences et entretiens (présentés par Warwick Davis...ou le Flitwick des films Harry Potter) étaient très intéressants.

Il était en outre possible de participer à quelques activités ludiques, comme un cours pour jeune enfants padawan ou participer à un remake de la scène d'ouverture. Moyennant finance, des gens pouvaient se déguiser en rebelles et combattre les sotrmtroopers

En tant que fan, nous pouvions accéder à diverses zones spéciales. Il y avait des conférences, des Trailers des séries à venir, une présentation du futur jeu "The force Unleashed" ou encore The Vader project. Il s'agissait d'une exposition de casques de Vador détournés. Certains étaient passables, d'autres carrément géniaux.


Bref, pour se faire une petite idée de cette convention, il suffit d'aller voir le lien ci-dessous et de profiter de ces quelques clichés:
http://www.dalton.ch/images/thumbnails.php?album=19




[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 1010 )
www.dalton.ch: Nouvelle version! 


Bonjour,
Depuis quelques jours, le site www.dalton.ch a été mis à jour. Dans un nouveau design simple et épuré, il propose désormais un contenu plus conventionnel et sérieux. Outre un CV, on y trouve des liens vers mes différents sites, des images, des vidéos et une rubrique de textes (enfin). Ces quelques textes ont été écrits durant les dernières années dans le cadre de mes études. Bien entendu, toutes les rubriques vont s'étoffer avec le temps...

Il reste encore à créer la section consacrée au Quatuor les Dalton et le site sera ainsi entièrement à jour.

Pour le visiter, il suffit de se rendre à cette adresse:
http://www.dalton.ch


[ Ajouter un commentaire ]   |  [ 0 Trackbacks ]   |  Lien permanent  |  Lien relatif  |   ( 3 / 916 )
3e vidéo- Le Printemps  
Cette vidéo diffuse des images prises au mois d'avril 2007. On y retrouve divers arbres en fleur autour de la maison (cerisier, prunier, tilleul, abricotiers...). La galerie complète et en grand format de ces images est disponible ici. La musique est de Chopin...